un-monde-de-pieces

Un monde en pièces, nouvelle BD online

 

Les amateurs de BD ont la chance de pouvoir profiter de nombreux auteurs talentueux qui proposent de découvrir leurs créations sur leur blog. Il y en a pour tous les goûts et la liste s’allonge chaque année. Dernière découverte, Un monde en pièces par Gaspard Gry et Ulystrations.

Un monde de pièces - lampe torche

L’univers de la blogosphère BD ne manque pas de diversité. Parmi tout ce qui existe, on peut citer les strips en 3 cases du Pakablog, Les planches de Boulet ou encore le Turbomedia. (liste totalement subjective, n’hésitez pas à partager vos auteurs préférez dans les commentaires). Ce monde merveilleux a même son festival depuis plusieurs années : We Do BD (Festiblog pour les anciens). Bref tout ça pour dire que si vous aimez le neuvième art mais que vous ne lisez pas de blogs BD il faut vous y mettre !

Synopsis

Bienvenue sur le Plateau. À New-Ébène, capitale du royaume des Sombres, chaque pièce est à sa place : le Roi trône dans son palais, les Tours gèrent les finances, les Cavaliers assurent l’ordre et les Pions, petites mains du royaume, travaillent dur pour atteindre une Promotion censée les arracher à leur condition. Tandis que tous implorent le Joueur, dieu qui doit les déplacer un jour, les Fous multiplient les actions de déstabilisation pour instaurer le Hasard sur le Plateau. En marge de cette agitation, chaque nuit, des embarcations de fortunes déchargent leur cargaison de misère humaine : ce sont les immigrées du Jeu de Dames, qui fuient leur monde ravagé par la guerre.

Mais l’avenir de la cité s’assombrit : un scandale d’État fait vaciller le gouvernement et le peuple gronde. Sur cette colère, de nouveaux pouvoirs émergent, utilisant le racisme anti-Dames et la manipulation pour les uns, les coups d’éclat et la folie pour les autres. Les manoeuvres politiques de la Tour Jaiseth, Ministre de la Planification stratégique, vont rebattre les cartes. Adepte des coups bas, sa fulgurante ascension à la tête de la ville entraînera plusieurs pièces : le Pion Détroit, le lieutenant Cavalier Caïn et Idisse, immigrée du Jeu de Dames. Tous devront s’associer ou s’affronter afin de peser sur le cours d’une partie qui pourrait mener le Plateau vers sa rédemption… ou sa destruction.

Un monde en pièces : roman noir… et blanc

Un monde en pièces est donc un récit d’anticipation politique qui se passe sur un échiquier symbolisant un monde totalitaire où chacun doit rester à sa place. Cette idée génialement simple offre une allégorie compréhensible par tous tout en offrant un univers unique et un parti pris graphique fort.

La BD s’inspire habillement des codes du roman noir et rappelle forcément le cultissime Sin City, tant par ses codes graphiques que ses choix de plans. Mais ce qui fait aussi la qualité du premier épisode que j’ai pu lire au moment d’écrire ces lignes, c’est également son bon usage du web. En associant gifs animés et scroll infini, les auteurs utilisent habillement le support pour appuyer la narration. Ils évitent de jouer la surenchère et se contentent d’animations sobres qui servent l’ambiance générale sans nous déclencher une crise d’épilepsie.

L’écriture est elle aussi de belle facture. Sobre et bien rythmée, elle se fait discrète dans certaines cases, s’efface quand il faut où s’impose quand elle doit traduire une situation oppressante. Elle se marie très bien à la fois au dessin mais également au format web. On retrouve dans les textes, des références au règles du jeu d’échec ainsi que le champ lexical du bois et de l’ébénisterie. Mais tout cela est amené assez finement pour nous faire esquisser un sourire sans supplanter l’ambiance générale de roman noir.

La saga se déroulera en 7 épisodes publiés régulièrement jusqu’au 10 novembre 2016. Ne passez pas à côté, elle va vite devenir incontournable !

 

 

À propos de Basile

Hybride geek, métaleux tendance hipster/mec de la com'. Des centres d'intérêts en constante évolution pour ne rien manquer des bonnes choses. Je n'aurai jamais fini de jouer à The Witcher 3. Je serai toujours scotché à Sons of Anarchy. Je peux regarder en boucle Forrest Gump. Je ne peux plus me passer de betaseries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *